Dés, Monstres et Merveilles

Association rémoise à but ludique
 
AccueilCalendrierS'enregistrerConnexion

NOUS VOUS SOUHAITONS UNE BONNE ANNEE 2018.


CALENDRIER DES PARTIES ET EVENEMENTS DE LA SEMAINE :

Partagez | 
 

 Durak (Bahralt)

Aller en bas 
AuteurMessage
Clad
Maître Aventurier
avatar

Nombre de messages : 839
Age : 34
Localisation : Aisne (02)
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Durak (Bahralt)   Mar 10 Oct 2017 - 14:27

NomDurak
RaceNain
Carrière ActuelleIngénieur
Plan de carrièreMineur, Ingénieur
Age95
SexeMasculin
Couleur des yeuxMarron foncé
Taille1,325
Couleur des CheveuxChâtain
Poids52
Signe AstralLe Crepuscule
Nombre de frères et soeurs2
Lieu de naissanceKarak-a-Karak (Montagnes du bord du monde)
Signe distinctifs Verrue
Nom JoueurBahralt
MJ 
Campagne 
Année 
Date de création01/09/2017
 
Points de Fortune1
 
Xp Total1400
Xp Restants80


Profil
CC
CT
F
E
Ag
Int
FM
Soc
A
B
BF
BE
M
Mag
PF
PD
Profil de base4431354421303320111  3  2
Bonus par talents+5  +5            
Plan de carrière+10+15+5+5+10+20+10  +4      
Promotions prises1121 11  2     -1
Profil Actuel5436455421353820113453001


Armures
Tête
BD
BG
Corps
JD
JG
Enc
Localisation01-1516-3536-5556-8081-9091-00
Armure de cuir complète11111180
Brassards de gromril03300030
Casque de gromril30000040
Jambières de gromril00003340
Plastron de gromril00030075
Total444444


Armes
Dégats
Portée
Recharge
Enc
Attribut
DagueBF-3  10 
Piolet à deux mainsBF  200Lente, Percutante


Compétences
B/A
Stat
Nb
Bonus
Total
CanotageBFx 0 23%
CharismeBSocx 0 10%
CommandementBSocx 0 10%
CommérageBSocx 0 10%
Conduite d'attelagesBFx 1 45%
Connaissances générales (Nains)AIntx 1 35%
DéguisementBSocx 0 10%
Déplacement silencieuxBAgx 0 11%
DissimulationBAgx 1 21%
EquitationBAgx 0 11%
EscaladeBFx 1 45%
EvaluationBIntx 1 35%
FouilleBIntx 0 18%
IntimidationBFx 0 23%
JeuBIntx 0 18%
Langue (khazalid)AIntx 1 35%
Langue (reikspiel)AIntx 1 35%
Lire/écrireAIntx 1 35%
MarchandageBSocx 0 10%
Métier (mineur)AFx 21065%
Métier (prospecteur)AFx 1 45%
NatationBFx 0 23%
OrientationAIntx 11045%
PerceptionBIntx 1 35%
Résistance à l'alcoolBEx 0 27%
Soins des animauxBIntx 1 35%
SurvieBIntx 1 35%


Talents
Fureur vengeresse
Guerrier né
Maîtrise (armes lourdes)
Résistance à la magie
Résistance accrue
Robuste
Savoir-faire nain
Sens de l'orientation
Valeureux
Vision nocturne


Equipement
Nb
Enc
Beaux atours120
Boîte d'amadou15
Bol en bois12
Bottes usées14
Bourse11
Braies15
Cape en loques15
Chemise14
Couverts en bois12
Couverture110
Huile pour lampe45
Lampe-tempête130
Outils d'artisan150
Papier (la feuille)90
Pelle120
Piolet120
Sac à dos120
Tente120
Argent5co 15pa 8s
 

Encombrement porté713
Maximum portable900
 

Informations
Rune de Courage sur l'armure : +20% en FM
 

Folies
Je le savais !


Dernière édition par Clad le Mer 27 Déc 2017 - 21:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://avepiques.forumactif.org/forum
Clad
Maître Aventurier
avatar

Nombre de messages : 839
Age : 34
Localisation : Aisne (02)
Date d'inscription : 04/08/2007

MessageSujet: Re: Durak (Bahralt)   Mer 27 Déc 2017 - 11:41

Fiche mise à jour.
Revenir en haut Aller en bas
http://avepiques.forumactif.org/forum
Bahralt
Aventurier de Renom
avatar

Nombre de messages : 181
Age : 20
Date d'inscription : 04/08/2017

MessageSujet: Re: Durak (Bahralt)   Ven 6 Avr 2018 - 10:38

Voici l'histoire de Durak, fier malgré son étrange mentalité pour un nain.

Histoire de Durak Dormarson des clans Diggiron et Diggerthrone

        Durak venait d'apprendre la nouvelle, le corps d'armée dans lequel son père se trouvait, revenait de la dernière contre le chaos. Le mineur remonta donc pour allait à la rencontre des guerriers de son clan. Malheureusement lorsqu'il rejoignit le régiment de mineurs du clan Diggiron, il ne trouva point son paternel, quelques-uns des Longues-barbes du clan allèrent le voir. Celui dont la barbe était la plus longue brisa le silence pour adresser solennellement ces mots au mineur : « Notre chef de clan, Dormar, ton père, aurait fait un bon Thane. ». Ceci ébranla Durak, les autres longues-barbes laissèrent les deux nains et partirent réunir le clan en entier. Le vieux vétéran et le plus jeune nain prirent le chemin des quartiers du clan dans les profondeurs de la citadelle. Une fois tous réunis dans le hall des Diggiron, la foule dépassée largement deux milliers d'individus, même les tueurs se tenaient là. Une fois le calme installé, le conseil du clan fit venir les vieux guerriers revenus. Ces derniers annoncèrent la mort de leur chef, l'information assombrit les visages. Le plus âgé des vétérans décida de raconter comment cela était arrivé.

        « Nos contingents menés par Dormar ont rejoint une armée mineure. Le Throng devait s'allier à des impériaux pour faire face combattre nos adversaires avant de rejoindre nos camarades guerroyant dans le Nord. Nous avons effectivement rejoint nos amis impériaux. Malheureusement pour nous le général humain et le général du Throng, deux nobles orgueilleux, se disputaient sur la marche à suivre. La bataille était désastreuse, l'Empire se faisait prendre en tenaille pendant que notre général ne savait que faire pendant que nous tombions les uns après les autres. Puis des nains impériaux ont tenté une percée, ceci donna un léger répit à leur commandant, ainsi qu'une idée à certains des nôtres. Alors que les chefs de clans attendaient les ordres, Dormar a sonné la charge des Diggiron. Cette acte a fait penché la balance de la bataille en notre faveur. Nous avons vaincu mais à quel prix ? Beaucoup trop de vies ont été perdues à cause de l'orgueil mal placé de certaines personnes. Cette « victoire » vient de nous prendre des amis, de la famille mais également l'un de nos derniers seigneurs ! Souvenez-vous bien ! C'est cet orgueil qui nous a coûté notre foyer il y a plus de deux siècles ! »

         Les nains centenaires opinèrent tous du chef. Certains tremblaient de rage à cause des souvenirs. Même le maître des runes du clan montra son accord. Les autres adultes semblaient touchés mais d'une façon différente. Ce moment fut interrompu par la question d'un très jeune enfant.

        « Pourquoi parler d'orgueil mal placé ? Nous nains sommes un peuple fier et traditionaliste. Pourquoi changer l'ancien qui fonctionne pour le nouveau instable ?
- Tu demandes pourquoi gamin ?, rétorqua un tueur, le plus réputé et vieux du clan. C'est très simple, je vais te raconter brièvement notre histoire, pas celle du peuple nain, celle de notre clan. Sais-tu au moins pourquoi nous sommes peu appréciés ?
- Non, répondit le petit nain.
- Eh bien, nous ne sommes pas de cette cité. Eh nous avons un avis différents de nos cousins sur la question de l'innovation, je vais donc te raconter notre histoire pour que tu comprennes. »

        Chacun s'installait puisque tous sauf les enfants savaient que l'histoire serait longue. Le tueur pris place au centre de l'assistance avant de commencer.

         «  Nous le clan des Diggiron avons deux clans frères, celui des Diggercrown à Karak Kadrin et celui des Diggerson à Barak Varr. Ces trois clans n'en forment en réalité qu'un seul le clan Diggerthrone. Nous les nains Diggerthrone sommes originaires de la forteresse du Nord de Karak Vlag. Nous étions relativement isolés des autres grandes cités naines et je parle aussi bien de celles de Norsca que des autres. Il y a plusieurs millénaires notre guerre éternelle contre les races ennemies a commencé et malgré notre isolement nous gardions la Haute passe entre Kislev et les Terres désolées. Cette solitude comprit également un retard technologique puisqu'il n'y avait aucun moyen sûr de nous faire parvenir les technologies développées par nos cousins du Sud. La première cité importante à être tombé pendant la Grande Guerre contre le chaos en 2301 est Karak Vlag. Alors que les premières attaques du chaos sur la cité avait été repoussées, notre roi, Darok, donna une mission à ses héritiers du clan Diggerthrone celle de partir vers le Kislev et d'aller chercher de l'aide au Sud tout en escortant une partie de la population de la cité. Notre clan entier était fort de plus de 10000 membres venant de nombreuses familles et compté mêmes quelques maîtres des runes. Nous devions escorter 20000 des nôtres. Avant le départ, notre roi nous donna ses derniers ordres « Survivez ! Défendez vos vies peu m'importe comment ! » C'est ainsi que notre convoi d'un peu plus de 30000 âmes commença son long trajet sous la direction des héritiers du roi les chefs du clan Diggerthrone. Alors que nous quittions enfin la Haute passe nous avons entendu d'importants bruits en direction de notre foyer et nous avons aperçu les montagnes mêmes trembler. Voyant cela les seigneurs nains définirent un train de marche et une formation. Quelques jours après avoir quitté la Haute passe, un important contingent de cavaliers du chaos nous attaqua. La défense fut fructueuse mais de nombreux nains étaient tombés. Pendant les quatre jours qui suivirent nous avons été harcelés par les troupes du chaos. Nos pertes s'élevaient déjà à 1000 Diggerthrone et plus de 7000 civils. Notre premier seigneur étaient également tombé face à un champion ennemi pour permettre la fuite du peuple nain. Le lendemain son frère nous a sommé de survivre avant d'aller engager le combat face aux troupes adverses. Ensuite nous avons affronté une véritable armée. Le général adverse portait en trophée, les têtes de nos seigneurs morts. Notre victoire s'est soldée par la déroute de l'armée du chaos, par la mort du commandant adverse mais deux de nos trois chefs restants ont rejoint leurs ancêtres. Chaque fois que le chaos nous rattrapait, l'un de nos héritiers se dévouait avec un contingent pour permettre à notre peuple de fuir. Avant de partir au combat le dévoué nous répétait les derniers mots de notre roi « Survivez ! Défendez vos vies peu m'importe comment ! ». Alors que nous avancions vers le Sud, un problème nous rattrapa, au fil des affrontements l'équipement manquait soit à cause de l'usure soit par perte de matériel. Peu de temps plus tard une nouvelle troupe du chaos nous assaillit. Heureusement pour nous nos ennemis ont reçu une pluie de flèches d'origine inconnu et l'avant-garde du chaos est ensuite balayé par un immense régiment de cavaliers alliés, les lanciers ailés de Kislev. Des chasseurs kislevites et la légion de lanciers nous ont rejoints. Les humains ont remarqués l'état de notre convoi. Nous les avons informés de la raison de notre présence ici. Le chef des lanciers a discuté avec le dernier de nos seigneurs, Noruk, suite à cela l'homme a fait un signe à ses soldats. Ces derniers nous ont donné de leurs épées pendant que les chasseurs fournissaient des lances. Notre dirigeant nous transmit le message bienveillant du commandant kislevite. Ce dernier insista énormément pour bien nous faire comprendre que même si les épées et les lances ne sont pas des armes naines, ce ne sont pas les traditions qui sauveraient nos vies face au chaos. Alors que nous, nains restions sceptiques, le sol se mit à trembler. Une horde ennemie est parvenue à nous retrouver. Nos poursuivants innombrables se mirent en rang face à nous. Le commandant humain nous adressa un « Nains ! Choisissez entre mourir dans la tradition ou survivre dans l'adaptation ! » puis il retourna vers ses hommes déjà tous prêts à périr au combat. Pendant que les lanciers ailés et les quelques centaines de guerriers nains encore équipés, menés par Noruk s'élancèrent vers leurs adversaires, des milliers de nains regardaient la future boucherie tout en discutant sur quoi faire. Plus leurs alliés, ces humains qui sont venus les sauver, et leurs camarades tombaient au combat moins les Longues-barbes prononçaient avec conviction leurs discours sur le respect des traditions. De longues secondes passèrent jusqu'au moment où un vieux maître des runes saisit une épée en criant « Survivez ! Défendez vos vies peu m'importe comment ! », puis ceux qui ne faisaient que jurer sur les traditions prirent eux mêmes épées et lances. Ils furent suivis par tout les nains en état de combattre. La charge des nains prit autant de cours leurs alliés que leurs ennemis. L'affrontement s'équilibra lorsque que les renforts brisèrent le flanc droit adverse. L'héritier nain fut rejoint par le chef ailé. Les deux commandants réussirent une percée jusqu'au général ennemi, un champion du chaos. Leurs gardes rapprochées formèrent un cercle défensif autour des trois belligérants. Un combat à deux contre un débuta, sauf que le champion parvenait à se défendre jusqu'au moment où un nain armé d'une lance cloua la jambe du champion qui fut décapité par le commandant kislevite. Une fois leur chef mort les troupes du chaos furent mises en déroute. Après cette victoire nous avons salué et remercié les humains. Puis notre expédition repartit vers le Sud, mais nous étions toujours perplexe sur nos nouvelles armes. Alors que nous nous dirigions vers Karak Kadrin, nous avons été confrontés à une armée d'orcs. Nos doutes sur les armes non-naines s'envolèrent au moment où nous défendions nos vies avec ces dites armes. Cette bataille fut moins rude que la précédente mais elle resta meurtrière. Un sorcier orque nous faisait face en invoquant des flammes infernales. Noruk, notre ultime seigneur et ses gardes remontèrent le torrent incandescent avant de pourfendre le sorcier orque. Voyant notre dernier chef blessé, une rage sacrée nous transcenda et nous mena à la victoire. Malheureusement le noble nain était trop fortement brûlé pour survivre. Dans son agonie il nous expliqua qu'aussi importantes soient les traditions, celles-ci ne peuvent prévaloir sur la survie et que s'il fallait bien retenir une chose de nos déboires c'est que l'innovation comme l'utilisation d'armes non-traditionnelles, n'est pas un mal en soi. Dans son dernier souffle il déclara les survivants comme héritiers légitimes de Karak Vlag. Suite à cela, nous avons réalisé que des 30000 nains partis, nous étions à peine plus de 7000 nains soit 4000 Diggerthrone et 3000 civils mais que malgré un nombre important de morts, nous n'avions presque pas perdu de naines depuis notre exode. Après un rapide bilan de nos effectifs actuels, trois nains sortirent du lot pour devenir nos chefs, les trois fils de feu Noruk. Le trio décida de scinder les survivants de Karak Vlag en trois clans, Grimor dirigerait les 3000 Diggercrown à Karak Kadrin, Agrar serait le chef des 1500 Diggerson à Barak Varr ,et Dormar s'occuperait des 2500 Diggiron à Karaz-a-Karak. Les trois frères firent serments d'honorer leurs ancêtres qui avaient donner leur vie pour retarder le chaos et permettre de donner un avenir aux nains survivants. Évidemment nos cousins du Sud nous ont tous accueillis mais sont parfois plus ou moins dérangés par notre mentalité qui diffère depuis l'exode. Disons que nous sommes plus ouverts d'esprit que la moyenne chez les nains. Nos femmes sont des guerrières et nos nobles ne craignent nullement de travailler au plus près des leurs, dans les mines et  ateliers »

         Ainsi le vieux tueur acheva son récit. Les nains du clan restaient encore pour discuter. Le conseils des anciens désigna plusieurs compagnie pour annoncer la nouvelle à leurs frères Diggercrown et Diggerson ainsi qu'à la sœur et au frère de Durak, Gilda se trouvant chez Agrar et Breor chez Grimor. Le mineur passa beaucoup de temps auprès de sa mère Yolde éplorée. Malheureusement la naine ne s'alimentant plus et se laissant dépérir, elle finit par mourir peu de temps avant l'arrivée de Gilda et Breor. Depuis le décès de sa mère Durak eut des préjugés envers les nobles qui se targuent d'en être mais le nain ne respecterait que ceux qui auraient le courage d'agir de la même façon que ses ancêtres. Après quelques temps la matriarche du clan convoqua Durak. Une fois en privé ils discutèrent du futur du mineur. Ce dernier déclare vouloir gagner en expérience, connaissances avant d'envisager une potentiel succession au clan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Durak (Bahralt)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Durak (Bahralt)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avant Rouen - Strasbourg...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dés, Monstres et Merveilles :: DMM :: Campagnes :: Warhammer [Clad] :: Personnages-
Sauter vers: